Comment piloter les architectures mécanique & fonctionnelle ?

SITUATION DE DÉPART

Notre futur client, constructeur ferroviaire et leader mondial de son secteur est confronté aux difficultés d’intégrer des produits de plus en plus complexes. Les interfaces fonctionnelles et mécaniques sont mal définies et mal pilotées, par des acteurs de plus en plus nombreux au stade de la conception et dont les rôles ne sont pas clairement définis.

Ce constructeur nous a sollicité pour les accompagner dans cette réflexion. Une de nos premières observations porte sur la maturité du design que nous estimons insuffisante au moment du passage à la phase de production.

ACTION DES CATALYSEURS Op²

En intervenant, nous avons commencé par structurer les étapes de l’analyse fonctionnelle et en validant les fonctions. Puis nous avons formalisé les volumes d’architecture mécanique et la liste d’interfaces majeures. Nous avons défini des « Revues de convergence » des interfaces par fonction et zone mécanique du produit. Puis nous avons formalisé une semaine type d’animation, des règles de convergence et un indicateur de suivi de la maturité des interfaces. Enfin, nous avons accompagné les architectes lors des premières « Revues de convergence » et systématisé un principe d’arbitrage.

RÉSULTATS

Ces interventions ont permis à notre client de disposer d’une visibilité de la maturité des interfaces fonctionnelle et mécanique. Cette transparence a facilité la prise de décision et le partage de l’information utile avec l’ensemble des parties prenantes sur les interfaces divergentes. Le design arrive en phase de production plus mature, ce qui limite fortement les risques de défauts et de modifications.