Je suis un Chef de Projet !

6 August 2015

“… oui mais que faites-vous?”

Voici donc la prochaine question type posée lorsque vous avez indiqué votre métier. Si vous y répondez par « Je gère des projets » d’aucuns penseront que vous vous moquez d’eux. Et si vous parlez de votre livrable final, ils garderont en mémoire que vous produisez des voitures, des lave-linges, que vous travaillez dans l’informatique ou bien même que vous organisez des évènements, cela dépendant de votre secteur d’activité… En réalité vous êtes un Chef de Projet !

Ceci illustre brièvement la discussion que de nombreux chefs de projet ont eue après avoir précisé leur métier. Même si cela devient de moins en moins vrai et spécialement en Amérique du Nord où la gestion de projet s’est largement professionnalisée, en particulier grâce au Project Management Institute, cette situation reste encore assez commune en Europe.

Il existe de nombreuses raisons qui l’expliquent. L’une d’entre elle est que ce métier vient de l’industrie, même s’il se propage aux autres secteurs d’activités principalement grâce à l’informatisation grandissante, et que ce monde industriel, bâti de grands projets et programmes complexes, reste un mystère pour le commun des mortels. Aussi, et bien plus surprenant, parce que les chefs de projet, et ce encore de nos jours, sont souvent des ingénieurs techniques qui ont révélé certaines aptitudes au management et que l’on nomme alors chefs de projet. Ceux-ci  continuent donc à diffuser l’idée que « Chef de Projet » est un titre provisoire et non un métier : «je suis ingénieur, et en ce moment je gère un projet de… ». En effet, les professionnels sont formés à leur métier : journaliste, ingénieur, médecin, avocat… mais il n’existe pas d’école de gestion de projet. C’est aussi pour cela qu’une grande partie des offres d’emploi pour les postes de chef de projet demande aussi des experts techniques dans leur domaine avec des aptitudes au management.

Et pourtant Bombardier développe des trains, Airbus des avions, Renault des voitures, DJI des drones… et toutes ces entreprises ainsi que des milliers d’autres travaillent en mode projet avec des chefs de projet et des chefs de programme parfaitement formés, les performances de leurs produits le démontrant chaque jour. La réalité est que malgré cette méconnaissance commune, nombre de chefs de projet a reçu une formation adéquate : par des organismes professionnels, par des 3ème cycles spécialisés ou bien même dans leur formation initiale, car de plus en plus de grandes écoles ont mis en place cette option lors du cycle d’apprentissage. L’évolution de la conscience collective est en marche. En effet, être un chef de projet nécessite des compétences et des connaissances particulières qui ne s’improvisent pas, les diplômes tels que le PMI, Prince 2, les Master spécialisés des grands universités l’attestent. Et comme tout métier, l’expérience est aussi un élément déterminant.

Alors nous vivons certainement aujourd’hui la fin de cette situation, car la connaissance commune et partagée s’est enfin saisie de ce point lexical: Chef de Projet est bien un métier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*