Réduction des coûts : comment partir gagnant ?

26 February 2014

Dans un projet complexe, tout se gagne dès le début.

Les choix de concept, des fonctions, de l’architecture du système ou du produit, vont conditionner de manière irréversible les dimensions majeures du projet, et en particulier celle des coûts. On estime que 80% des coûts sont figés par les décisions prises en 20% du temps. Le terrain de jeu de l’optimisation économique est considérablement réduit. Dans la grande majorité des cas c’est sur ces 20% qu’on va se “battre”, à coups de campagnes de réduction de coûts, de cost-killing, de cost-cutting, on coupe, on réduit, on ampute même parfois.

 

Pour quels résultats ? Est-on certain de ne pas avoir amputé la véritable valeur client ?

 

Et si la bonne approche était d’utiliser une démarche qui nous permette dès le début de se donner les moyens d’atteindre nos objectifs, plutôt que de réduire les coûts lorsqu’il est déjà trop tard. Il existe aujourd’hui des moyens très puissants qui permettent d’y arriver.

 

Le design to cost (ou conception à coût objectif) fait partie de ces moyens. Dans cette démarche – ce mode de management, cette manière de penser – le coût devient une donnée d’entrée et non plus une résultante. Les enjeux deviennent ainsi de concevoir de manière différente et créative, en libérant des contraintes sur le besoin. Il faut réussir à éviter la surenchère de prestations, pour arriver au plus juste de ce qu’attendent nos clients.

Bien plus qu’une méthodologie ou un outil, la conception à coût objectif est un vrai changement de paradigme qui nécessite de faire évoluer les mentalités et les comportements au sein des équipes projets.
Si son implémention nécessite une organisation et un pilotage efficace, les résultats sont souvent remarquables tant sur le produit ou service que sur l’efficacité des équipes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*